WPC

Une alternative pour votre terrasse en bois : le WPC

Le WPC, qui signifie « Wood Plastic Composite », est un composite bois-plastique particulièrement durable et présentant d’autres avantages. Le composite bois-polymère moderne est composé de 40 à 70 % de bois. Ce matériau est parfait pour une utilisation en extérieur, par exemple pour les terrasses, les clôtures ou les abords de piscine.

 

Dans cet article, nous examinons de plus près le WPC et expliquons les propriétés et les avantages de ce matériau.

Qu’est-ce que le WPC ?

Le matériau est un mélange de bois et de plastique. Les planches de terrasse en WPC ou une clôture en WPC sont une alternative aux planches de terrasse en bois classiques. La combinaison du bois et du plastique le rend visuellement presque impossible à distinguer du bois massif, mais en termes pratiques, il est beaucoup plus durable, plus facile à entretenir et plus sûr, car il ne se fend pas, par exemple, contrairement à certains types de bois.

Pourquoi le WPC plutôt que le bois ?

Le WPC offre plusieurs avantages qui résultent de la combinaison du bois et du plastique. Le matériau est très robuste, indéformable et sans éclats. Ces propriétés rendent les terrasses en WPC idéales pour les familles avec enfants. En outre, il est très facile à entretenir et extrêmement durable (classe de durabilité 1).

Aucun entretien fastidieux n’est nécessaire

Si vous optez pour des terrasses en bois massif, il est déjà clair au moment de l’achat que, tôt ou tard, elles devront être huilées ou entretenues d’une autre manière. Avec le WPC, en revanche, vous pouvez vous passer complètement d’huile. Un balayage régulier et un rinçage à l’eau chaude suffisent.

Quelle est la teneur en bois du WPC ?

La teneur en bois du WPC varie en fonction du fabricant ; nous ne pouvons donner ici qu’une valeur indicative approximative, qui se situe autour de 70 %. Lors de vos achats, il est préférable de vous renseigner directement sur la proportion que représente le fabricant en question.

Comment le WPC est-il fabriqué ?

Du bois recyclé, des plastiques – principalement du polypropylène (PP) ou du polyéthylène (PE) – ainsi que des additifs écologiques, qui déterminent notamment la coloration, sont utilisés pour produire le WPC. L’extrusion de profilés est le plus souvent utilisée pour la production. La production de WPC se déroule en deux étapes :

La première étape consiste à mélanger le matériau de base du WPC, qui consiste généralement en un granulat.
Dans la deuxième étape, la forme souhaitée est créée. Pour que le WPC soit transformé en planches, différents procédés sont utilisés, comme le placage, le moulage par injection ou le moulage par rotation.
Ce que vous devez prendre en considération avec le WPC
L’apparence des planches WPC couvertes diffère de celle des planches non couvertes. Alors que les taches peuvent être enlevées d’une terrasse couverte, elles restent avec une terrasse non couverte. En effet, les intempéries naturelles ne peuvent pas affecter les planches. De plus, de ce fait, le processus de maturation des couleurs est différent.

Quelle est la durée de vie du WPC ?

La durée de vie du WPC peut atteindre 30 ans s’il est installé correctement. Toutefois, cela dépend également de la qualité des planches. La longévité peut varier en fonction du profil, du matériau, de l’épaisseur des parois et de la quantité de bois utilisée.

Nettoyage et entretien du WPC

Bien que la moisissure ne se forme normalement pas sur les planches de terrasse en WPC, elle peut, par exemple, être causée par des feuilles qui ont été laissées sur place. Il est donc conseillé de nettoyer régulièrement les planches, à la fois à titre préventif et lorsque la saleté s’est formée.

Et quelle est la meilleure façon de le faire ?

La saleté grossière peut être facilement enlevée avec un balai. Les saletés plus fines, comme le pollen, peuvent être enlevées avec de l’eau chaude et une brosse. En option, vous pouvez également ajouter un peu de liquide vaisselle ou d’eau savonneuse. Dans ce cas, les lames de parquet doivent être rincées à nouveau à l’eau claire. Le WPC peut également être nettoyé par cette méthode pour les taches d’huile et de graisse.
Les taches causées par l’eau stagnante, par exemple, peuvent aussi être facilement éliminées avec un peu d’eau, éventuellement un nettoyant tout usage et une brosse.

Que faire en cas de taches tenaces ?

Pour les taches plus tenaces, comme les trous de brûlure ou les rayures, le sol peut être poncé le long de la structure des planches avec du papier de verre. Toutefois, cette opération ne doit être effectuée que sur des planches dont la surface est rugueuse.
Avec une surface lisse et non brossée, les rayures deviendront automatiquement moins visibles avec le temps. Si les taches ne disparaissent pas en raison d’une dégradation naturelle telle que les intempéries, des nettoyants spéciaux sont utiles.