Les principaux ennemis du bois

Les principaux ennemis du bois

13 Juil Les principaux ennemis du bois

Le bois est l’un des matériaux les plus durables : il ne craint pas l’oxygène de l’air qui oxyde les métaux ainsi qu’au gel qui délite les pierres et modifie les plastiques. De plus, il est inaltérable par les agents chimiques et physiques du milieu ambiant.

 

C’est uniquement par des organismes vivants qu’il peut être attaqué. Quels sont ses principaux ennemis ?

 

Les champignons

Il y a principalement 2 types de champignons des bois :

  • la mérule
  • le champignon des caves ou coniophore

La mérule

Elle se développe uniquement dans un milieu suffisamment humide (22 % au moins), valeur qui est rarement atteinte dans les conditions normales.
Ce champignon est formé d’une partie végétative qui parcourt toute la masse du bois. Son mycélium s’agglomère pour former une toile grisâtre ressemblant à une toile d’araignée. Les ramifications apparaissent ensuite sous forme de consistance feutrée sur le bois.
Le bois se transforme alors en une substance jaunâtre, cassante, sèche ressemblant à du bois carbonisé. On appelle ça “pourriture cubique”.
La mérule s’en prend à tous les bois. A partir d’un endroit, le champignon “voyage” car il transporte l’eau dont il a besoin d’un point où l’humidité est suffisante à des endroits parfaitement secs. Il est capable de passer par les joints de maçonnerie et de “traverser les murs”pour atteindre un local d’un même immeuble ou même d’un immeuble proche.

Moyens de lutte : n’employer d’abord que des bois secs et sains. Eviter tout contact direct du bois avec le sol. Traiter les bois avec un fongicide efficace.
Ne poser les menuiseries et terrasses que si les maçonneries sont sèches. Prévoir un dispositif d’aération des bois.
La mérule ne peut survivre au-delà de trente semaines dans les bois secs. Il faut donc assécher les bois infectés, assurer une bonne ventilation des lames de bois.

Le champignon des caves ou coniophore

C’est un champignon proche de la mérule qui produit une pourriture cubique foncée. Il est moins nocif car il est incapable de transporter de l’eau. Toutes les mesures valables pour la mérule sont aussi valables pour ce champignon.

Les insectes

De nombreux insectes attaquent les bois, les principaux sont :

  • la capricorne des maisons
  • les lyctus
  • les vrillettes
  • les termites

La capricorne des maisons

C’est un insecte ailé capable de se répandre à une très grande distance de son lieu de naissance. Il élit son domaine dans les vieux conifères sur pied.
Dans des habitations, il s’installera dans les poutres et charpentes des bois résineux bien secs. Les larves de 2 à 2,5 cm de long creusent des galeries, transformant le bois en farine, qui remplit les galeries.
Il peut arriver qu’on les entende travailler dans le bois. Elles sont profondément abritées par la sciure très tassée. Les trous visibles sont toujours les trous de sortie de l’insecte. Il est n’est pas possible d’atteindre l’animal avec un produit que l’on injecterait dans ces orifices.

 

Les lyctus

Ce sont des ennemis extrêmement nuisibles pour les planchers et des menuiseries car ils s’attaquent surtout aux bois de feuillus.

Les vrillettes

Il faut distinguer la petite et la grosse vrillette. On les reconnaît par un petit tas de sciure que l’on trouve à la sortie des galeries. Ces nuisibles s’attaquent surtout aux vieux bois.
Pour s’en protéger, badigeonner et pulvériser des insecticides. Recouvrir le bois d’une couche d’insecticide contenue dans les vernis ou encaustiques. Les insectes en sortant traverseront cette barrière et mourront.

 

 

 

 

 

Les termites

Les termites ne se rencontrent pas uniquement dans des pays tropicaux. Ils n’agissent jamais seuls, mais c’est dans le sol qu’ils construisent leurs galeries. Il faut donc créer une barrière entre le sol et le bois et pour cela utiliser des bois traités spécialement aux créosotes et aux produits antitermites.