C’est quoi le grès cérame ?

grès cérame

22 Mai C’est quoi le grès cérame ?

Ardoise, bois ou marbre, les dalles en grès cérame imitent à la perfection les matériaux les plus divers. Cerise sur le gâteau : le grès cérame se pose très simplement et ne nécessite que peu d’entretien.

 

Mais quel est ce matériau tendance qui relooke facilement votre terrasse ? Mélange d’argile et de silice pressé et cuit à haute température, ce matériau a plus d’un atout pour séduire. Il reproduit les textures et les couleurs de nombreuses matières, résiste aux chocs, a une excellente durabilité et possède des joints très discrets.

Le grès cérame, assez peu répandu il y a encore quelques années dans les aménagements extérieurs, a connu un essor et une popularité incroyable.Le grès cérame, n’a aucune commune mesure avec la pierre. Le grès est un produit manufacturé conçu à partir d’argile et de minéraux. Pressé puis cuit, le grès cérame déjà présent dans les intérieurs sous forme de carrelages, offre des avantages par rapport aux dalles en béton ou en pierre naturelle.

L’apparition du grès cérame au jardin

Cela fait quelques années que des fabricants de dalles en béton, proposent des gammes en grès cérame. Au milieu des marques de revêtements de sol déjà connues, les fabricants spécialisés dans le grès cérame vantent avec raison, ce matériau en le comparant aux dalles en béton ou de pierre reconstituée ou naturelles. Mais qu’en est-il vraiment ?

Le grès cérame vs le béton

Le grès cérame est une excellente alternative aux dalles en béton ou en pierre reconstituée.
La première différence est la solidité. Cela pourrait apparaître comme secondaire. En effet, pourquoi aurait-on besoin d’un matériau plus résistant si le béton convient à l’utilisation qu’on en a ?
En fait, un élément est particulièrement révélateur de cette différence de solidité : l’épaisseur. En effet, les dalles en grès cérame n’excèdent généralement pas 2cm d’épaisseur, et malgré cette petite épaisseur, elles conviennent à tous les types de poses :

  • collées sur une surface en béton existante (jusque-là, pas tellement de différence de grosseur, on trouve des équivalents en pierre reconstituée)
  • posées sur sable (avec fondation en grave compactée en dessous)
  • utilisées comme pas japonais dans du gazon et même installées sur plot.

A titre de comparaison, pour ces usages, une dalle béton devrait faire 4 ou 5 cm d’épaisseur afin d’être assez résistante. C’est ici que la solidité du grès cérame prend toute son ampleur.
Au-delà de l’épaisseur, qui peut néanmoins être un critère de choix quand on a peu de place, cette solidité à d’autres avantages. En premier lieu, une facilité d’entretien : cette matière étant plus dure, elle absorbe moins les tâches, particulièrement de graisse si vous avez l’habitude de profiter d’un barbecue sur votre terrasse.

L’autre avantage, est de pouvoir utiliser un nettoyeur haute pression pour le nettoyage des saletés. Les fabricants de dalles en béton ou en pierre reconstituée, quant à eux, interdisent l’utilisation de cet appareil. Il aurait tendance à légèrement dégrader la surface de la dalle, la rendant ainsi plus poreuse, avec comme conséquences une incrustation plus profonde des poussières et une sensibilité au gel.
Pour terminer, cette solidité permet également une très bonne résistance aux rayures. Cela peut s’avérer utile lorsqu’on déplace du mobilier de terrasse.

Le grès cérame vs la pierre naturelle

Les inconditionnels de la pierre naturelle ne seront sans doute pas déduits par cette matière fabriquée de toute pièce. Par contre, ceux qui se tournaient vers un matériau naturel pour son rendu pourraient bien se raviser.
Le premier avantage est la résistance au gel. S’il existe de nombreuses pierres naturelles t adaptées aux régions froides, d’autres, comme le calcaire, sont plus sensibles. Ainsi, dans la partie Nord de la France, le choix des gammes calcaires résistantes au gel sera très réduit et si on souhaite une dalle dans les tons beiges, on devra se contenter d’une sélection restreinte.
Le grès cérame sera résistant aux températures négatives et comme on dispose d’une gamme de rendus et de coloris très variée, y compris des aspects imitant la pierre naturelle, on trouvera plus facilement son bonheur.
L’autre souci que peuvent rencontrer les pierres naturelles est une décoloration. Cela est surtout le cas pour les pierres foncées qui perdront un peu de leur couleur une fois exposées au soleil.

Au niveau de l’entretien, certaines pierres naturelles demandent un soin particulier, surtout au niveau du nettoyage rapide des tâches, qui risquent sinon d’être absorbées par la matière. Comme nous l’avons vu plus haut, cela est facilité grâce à la dureté du grès cérame.
Vous le constatez, c’est un plébiscite pour cette matière qui tend à se développer de plus en plus dans les jardins.

Le dernier critère qui pourrait vous faire l’adopter est la large gamme de rendus et de couleurs. Comme il s’agit d’une matière manufacturée, les fabricants peuvent la décliner de façon quasiment illimitée. Vous retrouvez donc des aspects très sobres et modernes, des versions aux coloris nuancés comme de la pierre naturelle et même des versions avec l’aspect du bois, y compris sous forme de lames rectangulaires pour imiter un parquet.

je désire un devis pour une terrasse en grès cérame