Comment poser un bardage bois

bardage bois

11 Jan Comment poser un bardage bois

Couvrir une façade avec un bardage bois, c’est lui procurer une seconde jeunesse. C’est également modifier son look et augmenter ses performances d’isolation. De plus en plus tendance en France, la pose d’un bardage ne se fait pas à la légère, MisterBois vous aiguille.

 

Déclaration préalable de travaux ou permis de construire ?

La pose d’un bardage bois sur une façade de maison va modifier et transformer l’habitation. Il n’est pas nécessaire d’obtenir un permis de construire, il vous faudra néanmoins demander une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie et d’obtenir l’autorisation de cette dernière. Il est conseillé de se rendre au service local d’urbanisme de votre mairie avant d’y déposer votre dossier afin de prendre des renseignements sur les règles d’urbanisme en vigueur dans la zone où vous résidez. Vous éviterez ainsi de mauvaises surprises.

Bon à savoir : En cas de refus de la mairie, vous avez un délais de deux mois pour faire appel.

Quel style de pose ?

Il existe différents styles de pose pour un bardage bois. Ils sont déterminés par le sens de pose des lames de bardage ce qui va influencer l’esthétique finale de la façade.

  • La pose « à l’américaine » : Cette pose horizontale est la plus répandue. Elle donne l’impression que l’habitation est plus vaste. Il est possible de faire chevaucher les lames ou de les emboiter.

 

  • La pose « à la scandinave » : La pose se fait verticalement ou oblique. Ce procédé de pose facilite l’évacuation des eaux pluviales, augmentant ainsi la durabilité du bardage. Néanmoins, cette technique nécessite une plus grande minutie afin que les découpes ne soient pas source de faiblesse et que la façade reste bien protégée.

 

  • La pose « à claire-voie » : Très tendance et très appréciée, elle est un peu plus délicate qu’une pose classique. On pose les lames à plats verticalement ou horizontalement en laissant un espace régulier chacune. Il faut alors prévoir un pare-pluie pour protéger le mur car la pluie peut s’infiltrer entre les lames. Mais c’est ce même espace qui apportera un look très contemporain à la façade.

Choisissez bien les matériaux

Pour les lames, il est conseillé d’opter pour une essence de bois de classe 3 au minimum car il va subir les intempéries, et de multiples agressions extérieures (rayons du soleil, champignons..). On peut se contenter d’un bois de classe 2 pour les tasseaux sous les lames, cependant l’emploi d’un bois de classe 4 est mieux pour la longévité du bardage.
L’épaisseur des lames va déterminer l’entraxe de ces tasseaux. Pour une épaisseur de 15 mm minimum de lame, un entraxe des tasseaux inférieur ou égal à 40 cm est nécessaire. Alors que pour 18 mm, l’entraxe des tasseaux doit varier entre 40 et 65 cm. Il n’est pas recommandé de dépasser les 65 cm d’entraxe.
Les fixations des lames doivent être faites avec des pointes ou des vis, dont la pénétration dans le support sera supérieure ou au moins égale à 22 mm.
On utilise 1 à 2 fixations en fonction de la largeur de la lame :

  • Moins de 5 cm de largeur : 1 fixation
  • Plus de 5 cm de largeur : 2 fixations

Vous savez à présent comment procéder pour installer un bardage bois sur votre façade. Il ne vous reste plus qu’à choisir l’essence de bois que vous allez utiliser. Il est conseillé de faire appel à un professionnel de la pose de bardage bois. En effet, lui seul vous garantira une pose irréprochable et vous conseillera pour votre projet.

je désire un devis pour un bardage bois